Avec Chance, vous identifiez quel est votre job idéal, grâce à l'analyse de vos motivations, de vos forces et de votre profil réalisée avec votre coach Chance. Puis vous êtes accompagné pas ce coach dans la mise en oeuvre, étape par étape, d'un plan d'actions réaliste pour atteindre ce job ! En savoir plus >

Comment financer sa reconversion professionnelle lorsque l’on est salarié(e) ?


Accueil   >   Reconversion professionnelle   >   Financer sa reconversion   >   Quand on est salarié

La reconversion consiste à changer de voie professionnelle, parfois radicalement, lorsque l’on se rend compte que le métier exercé ne correspond pas (ou plus) à nos attentes. Le parcours vers formation à un nouveau métier est parfois semé d’embûches, notamment lorsque l’on craint l’échec ou que l’on manque de soutien dans son entourage.

Le passif de vos proches, ayant une eu mauvaise expérience dans un projet professionnel, prenant le pas sur leur engouement pour votre reconversion, peut involontairement vous démotiver. Mais savez-vous que vous pouvez être formé(e) à un nouveau métier alors que vous êtes toujours salarié(e) ? Cette solution peut permettre d’envisager plus sereinement votre future carrière dans un métier agréable et valorisant. Avec Chance, découvrez-en davantage sur les systèmes de financement accessibles pour votre reconversion professionnelle.

Comment choisir entre une formation sur le temps de travail et hors temps de travail ?

Si vous êtes en CDI, vous pouvez demander, sous certaines conditions, la mise en place d’un Congé Individuel de Formation (CIF) auprès de votre service RH, qui ne peut le refuser que dans de très rares cas (entre autres en ce qui concerne la concurrence). Vous pouvez effectuer une formation sur votre temps de travail afin de mener à bien votre projet. Si vous respectez les conditions particulières à cette mise en place, notamment en matière de délai de prévenance, vous pouvez conserver l’intégralité de votre salaire. Ces salaires seront remboursés à l’employeur par les organismes de prise en charge.

Les formations hors du temps de travail ont l’avantage de ne pas vous bloquer dans votre profession actuelle. Vous pouvez donc continuer de toucher votre rémunération habituelle en effectuant les tâches qui vous sont confiées par votre employeur. En revanche, vous avez mécaniquement moins de temps pour étudier et devrez alors vous tourner davantage vers des cours du soir ou à distance pour débuter votre projet de reconversion professionnelle. En fonction de la complexité de votre projet, de création ou de reprise d’activité par exemple, l’apprentissage hors du temps de travail peut, selon votre situation personnelle, prendre un temps certain avant d’aboutir. Toutefois, vous avez la certitude de conserver votre emploi actuel en cas de changement ou de retard de reconversion professionnelle. Le choix se pose donc entre une formation atteinte plus rapidement, mais sans revenu, et une formation plus longue, mais avec la sécurité de l’emploi. La seconde solution rassurera les personnes les plus frileuses aux changements de vie.

Dans tous les cas et bien en amont de la mise en place de la reconversion, privilégiez les renseignements auprès de votre service RH, ou auprès de l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA) dont vous dépendez et en fonction de votre Convention Collective. L’organisme de formation choisi peut également vous fournir des informations sur la constitution de votre dossier afin de mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir le financement total ou partiel de votre reconversion professionnelle.

Quels organismes financeurs peuvent vous accompagner dans votre projet de reconversion ?

Plusieurs organismes peuvent prendre en charge financièrement toute ou partie de votre reconversion professionnelle. Vous avez, par exemple, acquis auprès de votre employeur un DIF (en moyenne 20 heures par année d’ancienneté, limité à 120 heures). Le CIF (également financé par votre employeur qui s’appellera prochainement le PTP pour Projet de Transition Professionnelle), vous permet de bénéficier d’aide à la prise en charge des frais de formation et même de tout ou partie de votre salaire durant votre temps de formation.

Lorsque l’on est salarié(e), les projets de formation en reconversion professionnelle sont généralement constitués en parallèle de plusieurs autres dossiers de prise en charge, notamment avec les Organismes Paritaires Agréés au titre du Congé Individuel de Formation (OPACIF). Ces organismes peuvent recevoir les particuliers sur rendez-vous dans l’éventualité où les réponses apportées par d’autres interlocuteurs ne vous satisfont pas. Le plus connu des OPACIF est le Fonds de Gestion des Congés Individuels de Formation, plus communément appelé le FONGECIF. Ces dossiers de prise en charge peuvent, lorsqu’ils sont dûment remplis et que les conditions liées à l’attribution sont réunies, vous permettre de vous former sereinement à votre futur métier sur votre temps de travail, sans perte importante de salaire.

Enfin, vous pouvez effectuer des demandes dites « exceptionnelles » de prise en charge de formation ou de frais annexes auprès des administrations locales et régionales (Mairie, Conseil Régional ou Départemental…).

Quels sont les frais pris en charge et ceux restant à votre charge ?

Les frais divers en rapport avec votre formation en reconversion professionnelle dépendent du financement de cette dernière. Certains organismes prennent en charge la totalité du salaire, des coûts pédagogiques et des frais de déplacement pour mener à bien sa formation, d’autres n’attribuent qu’une participation forfaitaire, laissant parfois un reste à charge important.

En règle générale, les frais de déplacement, de restauration et d’hébergement restent à votre charge. Toutefois, un projet de reconversion professionnelle s’établissant sur plusieurs mois, il est possible de solliciter des aides externes à la mobilité, financées par exemple par votre Conseil Régional ou par certains services de la mairie de votre domicile. Cependant, en cas de formation en reconversion professionnelle sur votre temps de travail, la majorité des coûts de votre formation sont pris en charge par votre employeur, qui pourra en obtenir les remboursements auprès de l’OPCA sollicité durant le projet.

Les équipes de Chance se tiennent à votre disposition pour vous accompagner dans l’intégralité de votre projet de reconversion professionnelle et dans toutes les démarches à effectuer en vue d’obtenir son financement. Vous avez la possibilité de prendre rendez-vous avec un coach professionnel qui vous accompagnera dans toutes les étapes de votre formation.

Le coach professionnel référent, sélectionné par Chance, vous guidera dans la constitution de vos différents dossiers, dans l’atteinte de vos objectifs et dans les moyens à mettre en œuvre. Votre projet de reconversion professionnelle peut enfin vous ouvrir la voie vers un métier qui vous plaît et dans lequel vous trouverez la reconnaissance et l’épanouissement que vous méritez. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus !