Avec Chance, vous identifiez quel est votre job idéal, grâce à l'analyse de vos motivations, de vos forces et de votre profil réalisée avec votre coach Chance. Puis vous êtes accompagné pas ce coach dans la mise en oeuvre, étape par étape, d'un plan d'actions réaliste pour atteindre ce job ! En savoir plus >

Reconversion : comment choisir sa formation ?


Accueil   >   Reconversion professionnelle   >   Comment choisir sa formation

La reconversion professionnelle représente une étape décisive dans votre vie. C'est l'ouverture vers un autre horizon et de nouvelles perspectives. Son succès dépend du sens de l'organisation et de la préparation dont vous saurez faire preuve. Comment bien choisir sa formation de reconversion professionnelle ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Y a-t-il des astuces à connaître ? Dans cet article, vous trouverez les sept critères les plus importants à prendre en compte pour vous épanouir pleinement dans votre formation et réussir votre reconversion professionnelle.

Durée de la formation

Le premier critère concerne la durée de la formation. Pour plusieurs raisons, le temps à consacrer à une reconversion professionnelle peut être un élément central dans votre choix. Que vous soyiez en fin de vie active, que votre partenaire soit au chômage ou dans une situation précaire, que vous ayiez des crédits à rembourser, que vous souhaitiez rapidement ouvrir le nouveau chapitre de votre vie... Peu importe, le temps est une ressource aussi précieuse que l'argent, si ce n'est plus. En choisissant votre formation, renseignez-vous bien sur le nombre total de sessions prévues. Il est toujours important de savoir précisément quelle sera la date de début et la date de fin de votre formation. Qu'en est-il des vacances scolaires ? Le rythme sera-t-il aussi soutenu que pour le reste de l'année ? Si vous avez des enfants scolarisés à votre charge, cette information n'est pas à négliger.

Rythme de la formation

En tant que second critère vient ensuite le rythme de formation. Tout est possible selon la formation de reconversion que vous choisirez. Certaines formations ne disposent pas de journée type alors que d'autres affichent un rythme hebdomadaire ou mensuel bien défini. Votre vie privée ne doit pas pâtir de l'incertitude qui entoure l'emploi du temps de la formation. Si vous ignorez les horaires de début et de fin des cours, la présence de cours de soir, le schéma en temps plein ou partiel ou encore le temps de travail personnel supplémentaire à prévoir chez soi, vous ne pourrez pas organiser l’articulation avec votre potentielle activité professionnelle en cours, vos loisirs, dégager du temps pour des impératifs d'ordre privé ou tout simplement profiter de votre vie de famille. Certaines formations offrent une certaine flexibilité et une possibilité d'adapter le cursus à son rythme et ses contraintes de vie. Renseignez-vous bien !

Coût de la formation

Le troisième critère a trait au coût de la formation. Nous parlons ici de coût global. Il inclut donc en premier lieu les frais d'inscription à la formation et les éventuels frais de dossier qui peuvent venir s'ajouter. Certains organismes permettent un paiement en plusieurs fois ou des solutions de financement. N'hésitez pas à évoquer le sujet ! En parallèle, se former pour une reconversion professionnelle demande souvent un investissement en documentation et matériels divers, en fonction du métier visé. L'achat de supports de cours ou de livres est-il nécessaire ? Allez-vous devoir acheter un nouvel ordinateur ou une tablette ? Des logiciels payants sont-ils à prévoir ? A l'inverse, des moyens gratuits sont-ils mis à disposition le temps de la formation ? Voilà autant de questions à clarifier avant de souscrire à un programme de formation. Également, certaines formations pourront être éligibles à des dispositifs comme le Compte Personnel de Formation, une partie peut être prise en charge par Pôle Emploi, également certaines formations sont proposées en alternance : renseignez-vous sur les possibilités de financement qui s’offrent à vous !

Conditions d'accès à la formation

Les conditions d'accès à la formation constituent le quatrième critère. Ici, il s'agit de s'informer sur les diplômes exigés ou le niveau d'études à avoir pour pouvoir prétendre à la formation. Plus encore, des éléments comme l'expérience dans le secteur, vos aptitudes physiques, vos qualités humaines ou encore vos compétences techniques peuvent faire l'objet de critères de sélection. Dans certains cas, l'entrée à la formation est même conditionnée par une série de tests psychotechniques ou professionnels voire un concours où seuls les premiers seront choisis. Une intégration par entretien ou par dossier n'est pas non plus à exclure.

Débouchés de la formation

Les débouchés sont le cinquième critère. Autrement dit, à quel métier pouvez-vous réellement postuler à l'issue de votre formation ? La meilleure façon de s'en faire une idée est de consulter les statistiques d'insertion professionnelle de la formation ou de s'entretenir avec des anciens stagiaires qui ont suivi votre parcours. Quels postes occupent-ils aujourd'hui ? Avec quelle facilité l'ont-ils trouvé ? Quelle type d'entreprises recrutent le plus ? Tout cela peut également vous permettre de savoir si une mobilité géographique régionale voire nationale est à prévoir.

Taux de retour à l'emploi

Très étroitement lié au critère précédent, surtout si vous êtes sans emploi, le taux de retour à l'emploi pour les chômeurs représente le sixième critère. Dans tous les cas, même si vous n'êtes pas chômeur, un fort taux de retour à l'emploi est un gage de qualité pour une formation. Renseignez-vous auprès des formateurs sur les débouchés spécialement prévus pour les anciens chômeurs. La reconversion professionnelle demandera-t-elle plus d'efforts et de détermination ? Ou au contraire, la branche choisie ne fait-elle pas de distinction spécifique selon l'origine active des postulants ? Une fois de plus, il est primordial de se renseigner.

Type de certification ou de diplôme

Enfin, le septième et dernier critère porte sur le type de diplôme délivré par la formation et plus encore, la reconnaissance de celui-ci. Commencez par lire attentivement le programme. La plupart du temps, on y trouve déjà des informations précieuses. Informez-vous ensuite plus en profondeur sur la nature du diplôme obtenu. Est-il reconnu par l'Etat ? Les entreprises le valorisent-elles à sa juste valeur ? Est-ce une certification RNCP, un titre professionnel ou un diplôme universitaire ? En comparant les diplômes proposés par différents types de formations, vous disposez également de bons éléments de décision.

Il est donc important de prendre l'ensemble de ces critères en compte avant de choisir votre voie. La formation de reconversion professionnelle sélectionnée aura un impact considérable non seulement sur votre vie active mais aussi sur votre vie privée. En restant vigilant, curieux et ouvert sur les différentes alternatives, vous serez en mesure de faire le choix le plus adapté selon vos besoins, vos ressources et vos attentes concernant votre projet.