Avec Chance, vous identifiez quel est votre job idéal, grâce à l'analyse de vos motivations, de vos forces et de votre profil réalisée avec votre coach Chance. Puis vous êtes accompagné pas ce coach dans la mise en oeuvre, étape par étape, d'un plan d'actions réaliste pour atteindre ce job ! En savoir plus >

Comment se reconvertir ? Par où commencer ?


Accueil   >   Reconversion professionnelle   >   Par où commencer ?

Vous voulez changer de métier et vous savez que vous allez le faire. C'est déjà une bonne chose. Quelle que soit la raison, vous ne supportez plus votre travail actuel ou votre ancien travail, les conditions dans lesquelles vous exercez voire les valeurs représentées par la profession. Pourtant, vous ne savez pas comment appréhender la reconversion professionnelle.

Le rêve de la nouvelle vie qui se profile peut vite tourner au cauchemar : formation, financement, démarches administratives, prise de risques, manque de soutien... Dans quel ordre faire les choses pour que votre reconversion se déroule sans obstacle ?

Nous vous aidons à faire vos choix et à mieux mener votre réflexion grâce à quelques étapes clairement définies. A chacune d'entre elles, il est important pour votre bien-être et votre confiance en vous de vous sentir accompagné dans vos démarches, que ce soit par des gens que vous connaissez bien (famille, amis, etc.) ou des personnes extérieures.

1. Faire le point : pourquoi cette envie ?

Tout d'abord, vous devez faire le point sur votre situation. Prenez un moment pour répondre à chacune des questions suivantes :

  • Qu'est-ce qui vous donne envie de changer de carrière ?
  • Est-ce une décision récente et soudaine ou le résultat de longues années de réflexion et d'hésitation ?
  • Qu'est-ce qui ne vous correspond pas ou plus dans votre métier actuel ?
  • Que vous faudrait-il pour vous sentir plus épanoui ?

Répondre à ces questions permet de construire votre projet de reconversion sur une base solide : impossible de savoir vers quoi tendre si vous-même ne savez pas précisément pourquoi vous souhaitez changer de métier. Prenez le temps nécessaire à cette introspection : ce n'est pas du temps perdu mais bien du temps gagné pour pouvoir mieux organiser votre futur projet. Isolez-vous dans un endroit familier qui vous est agréable et dégagez les grands problèmes de votre vie professionnelle telle qu'elle existe actuellement.

Les listes sont des outils d'analyse remarquables : faites donc la liste de toutes les choses qui ne vous satisfont pas ! Cela peut avoir directement trait au travail (comme son contenu ou les missions que vous devez réaliser) ou concerner des aspects extérieurs mais indissociables du métier (comme par exemple l'ambiance sur le lieu de travail, l'entente avec vos collègues, les horaires de bureau ou les conflits avec la hiérarchie).

Soyez le plus objectif et plus précis possible. C'est ainsi que vous pourrez profiter de la meilleure image globale possible et éviter de vous retrouver dans la même situation déplaisante à l'avenir. L'idée est de creuser ce qui se cache derrière des phrases banales que vous énoncez peut-être chaque jour à vos amis, votre famille ou même à des collègues : "j'en ai marre", "je n'en peux plus", "je suis au bout du rouleau", "je suis fatigué"...

2. Bien se connaitre et réfléchir à ce qui est important

Après à cette première phase, vous pouvez déjà mieux entamer la suivante : mieux vous connaître. Savoir ce que vous n'aimez pas faire, c'est bien. Savoir ce que vous aimez faire, c'est mieux. C'est désormais l'objectif : trouver ce que vous pouvez faire d'autre, quelle réponse apporter à la situation professionnelle frustrante dans laquelle vous évoluez. Ne vous limitez pas uniquement au travail en lui-même, au risque d'évincer d'autres critères importants (notamment lorsqu'il s'agit d'atteindre un équilibre entre vie professionnelle et vie privée).

Demandez-vous si vous êtes satisfait du temps que vous passez au travail. Peut-être êtes-vous en temps partiel et souhaiteriez étendre vos horaires pour accroître vos revenus. A l'inverse, peut-être que vous consacrez trop de temps à votre carrière et que vous aimeriez vous concentrer sur d'autres aspects de votre vie tels vos enfants ou votre passion.

Les critères à prendre en compte sont multiples. Seriez-vous plus heureux si vous étiez votre propre chez et osiez abandonner le salariat ? Envisagez-vous de travailler chez vous ? Ou à l'autre bout du monde ? Dans quelle mesure êtes-vous flexible géographiquement ? Souhaitez-vous abandonner la froideur de votre ancien bureau pour la chaleur des grands espaces ? Si vous vous sentez perdu, surtout pas de panique ! La liste de la première phase vous permettra de savoir ce que vous voulez par opposition au contexte insatisfaisant dont vous faites l'objet en ce moment. Osez vous projeter !

3. Creuser certaines pistes

A présent, vous avez identifié plusieurs pistes à creuser. Laquelle est vraiment faite pour vous ? Quelle piste est une carrière plausible pour vous, quelles autres pistes sont des fantasmes à oublier ? Elargissez vos horizons en vous confrontant à un maximum de sources possibles : télévisions, presse généraliste et spécialisée, informations, internet, entourage, etc. L'inspiration peut se trouver partout.

Restez attentif et notez tout ce que vous voyez ou entendez au sujet de votre métier visé, d'une personne modèle, d'un centre d'intérêt majeur, d'un loisir trop longtemps négligé, d'un environnement qui vous attire ou même d'une cause humanitaire et sociale qui reflète vos valeurs.

Pour allez encore plus loin, faites des tests. Les tests d'orientation sont un instrument très utile pour valider un choix ou faire une sélection entre plusieurs possibilités auxquelles vous pensez. Chance a justement développé un test de personnalité en ligne combinant toutes les dernières avancées issues des sciences cognitives : essayez-le !

Enfin, pour chaque secteur qui vous intéresse, n'hésitez pas à prendre contact avec des professionnels pour leur poser vos questions.

4. Dessiner son projet

Grâce à toutes les informations accumulées, il est maintenant plus facile de dessiner votre nouveau projet professionnel. Plutôt que de vous éparpiller dans le champ des possibles, choisissez une ou quelques pistes, les plus intéressantes pour vous.

Pour chacune d'entre elles, identifiez les conditions d'accès. Une formation est-elle nécessaire ? Si oui, laquelle ? Combien de temps faut-il prévoir ? Vous faut-il des diplômes ? Êtes-vous prêt à quitter votre métier pour vous former ou préférez-vous rester en poste ?

5. Se faire accompagner à chaque étape

On ne recommande pas de se lancer seul dans une reconversion. C'est un parcours très difficile, qui demande tout l'appui de vos proches. Il peut être très utile de passer par un tiers de confiance pour vous challenger à chaque étape de votre reconversion !

6. Réfléchir au financement de sa reconversion

Vous voilà presque en mesure de prendre votre décision finale. Presque, car il reste une dernière étape et ce n'est pas la moins importante : les possibilités de financement de votre projet.

Selon la voie envisagée, la reconversion professionnelle peut s'avérer plus ou moins coûteuse. Il est indispensable d'y réfléchir sérieusement, d'autant plus quand vous n'êtes pas la seule personne touchée par ce changement de vie. Si vous avez des enfants à charge ou des crédits en cours de remboursement (typiquement, voiture ou maison), la question du financement est centrale. La formation est souvent le principal obstacle. Existe-t-il des facilités de paiement comme des modalités de paiement en plusieurs fois par exemple ? A quels sacrifices financiers êtes-vous prêt pour changer de métier ? Comme souvent, tout n'est que question de choix et d'équilibre.